«

»

juil
17

Cameroun: Lutte contre la corruption – La Conac veut assainir le secteur des affaires‏

Des membres comités de suivi-évaluation dans ce secteur ont été installés le 30 juin à Yaoundé.Dans son discours marquant la double cérémonie de mise en place des comités de suivi-évaluation des recommandations du forum sur la lutte contre la corruption dans le milieu des affaires au Cameroun, et le lancement de leurs activités, le vice-président de la Commission nationale anti-corruption (Conac), Dieudonné Massi Gams, a rappelé aux membres desdits comités que le milieu des «affaires est un secteur pourvoyeur d’emplois et de richesse.[ ] Et aussi le secteur de la vie nationale le plus gangréné par la corruption». Il est donc impératif de faire entorse à se mal qui mine notre société.C’est pourquoi M. Massi Gams a demandé aux membres des cinq comités de suivi-évaluation nouvellement installés «de mener à bien les missions inscrites dans la Stratégie nationale de lutte contre la corruption dont l’ambition est qu’à l’horizon 2015, le Cameroun soit un pays où l’intégrité constitue une valeur capitale pour tout citoyen, avec une croissance économique fondée sur le travail bien fait, distribuée de manière équitable».Les membres des cinq comités, à savoir les régies financières, le système judiciaire et le cadre juridique des affaires au Cameroun, le commerce illicite et le secteur informel, l’administration économique et la gouvernance électronique, et la problématique de la perception de la réalité de la lutte contre la corruption au Cameroun, ont pour misions comme l’a indiqué le vice-président de la Conac «d’assainir le climat des affaires, d’améliorer des conditions de création des entreprises au Cameroun, d’améliorer l’environnement des affaires pour favoriser le développement et la sécurité juridique et judiciaire».Une chose que les présidents de ces différents comités ont commencé à appliquer à l’immédiat en convoquant leurs collaborateurs pour des séances de travaux.

1 commentaire

Aucun ping

  1. achile a dit :

    Enfin une organisation qui fait son travail, j’espère juste quelle ne sera pas rattrapé par le virus de ce quelle trac de tout leur énergie à savoir la corruption en elle même
    Bien je profite de ce journal pour dénoncé quelque chose d’horrible à savoir la justice camerounaise et en particulier celle du département de la Mefou Akono et précisément la cour d’appel de Ngoumou ou le procureur général et le premier juge adjoins on transformer ce lieu de répits et d’espoir pour les faibles leurs tombes
    En effet le procureur général de cette instance donne des citations directe pour une somme de 500 .000fcfa et ne cherche pas à savoir qui à tors où raison cela par la complicité du commandant de la brigade de mbankomo
    Pour couper cours je dirai que c’est une longue filiale d’escroc et qui ceux sont à leur compte au lieu de du compte du peuple camerounais
    Il faut mettre fin à ces agissements
    j’apporterai des noms précis lors de mon prochain investissement
    Merci

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

1 560 views
Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes